Conseil national au cours duquel François Bayrou a fait un rapide tour de la situation politique à la veille de l’élection présidentielle avant DSC03930d’expliquer ce qui l’a conduit à faire une offre d’alliance à Emmanuel Macron, en dépit des appels favorables à sa candidature. Sa décision a été applaudie par l’assemblée.
Le Modem s’engagera auprès de ceux qui sont en marche pour le conduire à la victoire, un mouvement qui a été capable d’amener Emmanuel Macron à présenter sa candidature.
Conseillères et conseillers nationaux ont commenté le choix fait par le président du Modem et les points de programme sur lesquels il y avait lieu d’ insister. François Bayrou les a rassurés les renvoyant au contenu du programme qui venait d’être publié. Lorsqu’a été évoqué les droits des femmes, J’ai pris la parole  pour expliquer que j’avais comme tout le monde entendu les critiques à l’encontre d’Emmanuel Macron dans les médias mais que je m’y étais intéressé dès l’été dernier au moment de la conférence sur l’Europe qu’il avait animée avec Sylvie Goulard et Daniel Cohn Bendit.
J’ai rappelé que l’égalité femmes/hommes serait une cause nationale pilotée par le chef de l’Etat avec des évaluations annuelles, ajoutant que j’avais moi-même était présidente d’une association oeuvrant pour les droits des femmes conduite récemment à la liquidation judiciaire car victime d’ arrière-pensées politiques, que la France avait été timorée sur cette cause et que rien que pour ça cela valait le coup que les femmes suivent Emmanuel Macron. C’est bien utile de lire le programme et ne de pas se contenter de ouï-dire.DSC03937 DSC03929